• Chorale Des Sans Nom Nancy 1
  • Chorale Des Sans Nom Nancy 2
  • Chorale Des Sans Nom Nancy 3
  • Chorale Des Sans Nom Nancy 5
    Les Sans Nom et les Mauvais Jours Finiront (Bure 2015)

11 novembre 2014

Concert de chants anti militaristes et internationalistes.
Maudite soit la guerre !

Gerber les commémorations

 11 novemvre 2014


Le 11 novembre 2014 à 11 h 11 Porte Héré, la Chorale des Sans Nom donnera un récital de chants antimilitaristes, en hommage aux victimes des guerres capitalistes d'hier et d'aujourd'hui.

100 ans après ce sont les mêmes. Ils agitent les mêmes drapeaux, les mêmes peurs, les mêmes menaces. Même européen leur discours est nationaliste.

Les puissants de ce monde nous invitent à combattre de nouveaux barbares. Ceux-là même qu'ils ont fabriqués ou soutenus en un temps où cela assurait la préservation de leurs profits.

 

Barbare la fédération de Russie qui envahit la pauvre petite Ukraine. Ukraine démocratique, bien-sûr, quand elle est pro-européenne...
Et à nous d'assimiler  le peuple russe à la politique de Poutine. En prenant soin d'oublier que dans le conflit ukrainien, où les enjeux sont à chercher dans l'extension de zones d'influence ou la recherche de nouveaux marchés, l'OTAN et l'Union Européenne peuvent largement apparaître comme les agresseurs.  Les populations russe et ukrainienne font les frais d'une guerre entre deux camps nationalistes, assoiffés de pouvoir, chacun activement soutenu par des militants d'extrême droite accourus de toute l'Europe.

Barbare le groupe Daesh ("Etat Islamique"), avec pour preuves des décapitations à l'appui...
Ces mêmes puissants nous faisant oublier encore qu'ils en sont les artisans et que dans leur coalition, certains pays ont pas mal d'avance en matière de décapitations. Que les États Unis d'Amérique ont même un certain savoir-faire en matière de barbarie. Quand dans la coalition face à Daesh se retrouvent les monarchies du Golfe,  dont plusieurs ont violemment réprimé les soulèvements populaires du Printemps arabe, on a la confirmation que l'objectif premier des occidentaux est la stabilité de la région au mépris des droits des peuples.

Dans l'un comme dans l'autre des conflits, la barbarie est dans les deux camps. Les femmes et les hommes qui luttent pour l'auto-organisation, pour leur autodétermination et par là pour leur survie, comme les Kurdes de Kobane, seront les seul(e)s en mesure de la faire reculer. 

Il n'est pas anodin de choisir une entrée en guerre pour fêter un centenaire. Et leur manichéisme d'aujourd'hui rappelle étrangement celui d'hier, avec l'objectif permanent de nous détourner des véritables combats.

 S'il y a une guerre à mener, c'est la guerre sociale.
S'il y a une chose à gerber en ces temps de commémoration,
c'est le capitalisme.

Et si nous devons être leurs nouveaux barbares, soyons le avec joie et détermination.

  Concert de la chorale des Sans Nom
le 11-11 à 11:11
Place Stanislas (porte Héré).

 Télécharger le tract (A5)
Annonce du concert dans l'émission "Brassage" sur RCN

TelechargerEcouterTailleDuree
download
PLAY
PAUSE
STOP
Activé
Désactivé
X
54.66 Mb59:42 min
e

 Concert disponible en écoute et en téléchargement ici !

____________________________________________